« Le vote des actionnaires sur les salaires des dirigeants » nuira à « l’investissement des entreprises »

Le Monde, 13/06/2016

Par Tristan Auvray, maître de conférences en économie, CEPN-CNRS, université Paris-XIII

Dans le cadre de la loi dite « Sapin 2 », l’Assemblée nationale vient d’adopter un article rendant contraignant, et non plus consultatif, le vote des actionnaires sur les rémunérations des hauts dirigeants des sociétés cotées en Bourse.
L’objectif peut paraître louable : les rémunérations démesurées de certains dirigeants requièrent des contre-pouvoirs. Les chercher dans un vote des actionnaires est néanmoins une impasse…

Lire la suite

2016-06-14T10:38:35+02:00