Reporting carbone des entreprises : le poids des émissions indirectes

Novethic, 14/04/2016

L’article 173 de la loi de transition énergétique pour la croissance verte impose aux entreprises d’inclure dans leur rapport de gestion annuel l’empreinte carbone de leurs activités. Mais aussi celles des produits et services qu’elles délivrent (Scope 3). Ces émissions indirectes peuvent être trois à quatre fois plus importantes que les émissions directes. Un défi pour les entreprises. Si elles sont de plus en nombreuses à reporter sur le Scope 3, elles sont encore loin de respecter une trajectoire en ligne avec les 2°C, selon un rapport publié par le Réseau Action Climat.

2016-04-11T13:36:53+02:00