Pour Oxfam, le CAC40 verse des dividendes trop élevés à ses actionnaires

Source : Novethic, 23/06/2020

Depuis la crise financière de 2008, les grands groupes français ont eu tendance  à concentrer la répartition de leur valeur créée entre les mains des actionnaires et de leurs dirigeants. L’ONG Oxfam, dans un rapport sur le partage de richesses du CAC 40, observe une accélération de la financiarisation de ces entreprises, gouvernées essentiellement par l’augmentation du rendement actionnarial. Au risque de se retrouver mal préparées à une crise comme celle du Covid-19.

En savoir plus

2020-06-25T10:15:50+02:00juin 23rd, 2020|