Pour l’ACPR et l’AMF, le secteur financier français est relativement peu exposé au charbon

Capital, 29/10/2020

Une nouvelle communication commune des deux régulateurs, et positive : le secteur financier français a bel et bien engagé la décarbonisation de leurs financements, avec une faible exposition au charbon (<1% des actifs en moyenne). Les préconisations  : adoption d’une date de sortie du charbon, précision des données utilisées dans les reporting, justification des critères et seuils retenus dans ces politiques.
2020-11-05T10:26:26+01:00octobre 29th, 2020|