L’indice : Politique de diversité dans le SBF 120

Indice politique de diversité

La politique de diversité est aujourd’hui primordiale au sein des entreprises. En effet, depuis le 1er janvier 2020, le quota de 40% de femmes dans les Conseils d’administration ou de surveillance s’est étendue aux sociétés de plus de 250 salariés. Le seuil de 500 salariés était exigé avant cette extension.

Selon le panorama de la Gouvernance de 2021, réalisé en partenariat avec EY, 90% des sociétés du CAC 40 présente une politique de mixité applicable au Conseil d’administration. 

Je télécharge le panorama !

La politique de diversité ne sert pas seulement à imposer la présence d’un genre au sein du Conseil. Elle permet aussi de montrer une certaine mixité en matière de nationalité et d’âge.

La quasi totalité des sociétés du CAC 40 ont une politique de diversité. Ce n’est cependant pas le cas pour le SBF 80 (79 % des entreprises) ou pour le Midcap où elle est définie dans seulement 58 % des cas.

Il est recommandé d’ajouter à cette politique une description des objectifs en matière de mixité. Cette pratique ne fait pas encore l’unanimité :

  • 80 % pour le CAC 40 ;
  • 67 % pour le SBF 80 ;
  • 42 % pour le Midcap.

Enfin, pour accompagner ces objectifs, il est dans l’intérêt des entreprises de communiquer des résultats. Pratique qui, elle aussi, n’a pas été adoptée par la grande majorité des sociétés :

  • 68% pour le CAC 40 ;
  • 54 % pour le SBF 80 ;
  • 32 % pour le Midcap.

La meilleure pratique serait de proposer des objectifs chiffrés avec un suivi de l’évolution.

Ces recommandations s’appliquent également aux politiques de mixité au sein des Comités exécutifs.

A lire aussi : « Mixité des instances dirigeantes, chaque entreprise doit déterminer son propre quota »

2022-04-21T15:24:11+02:00avril 20th, 2022|