L’indice de la semaine :

Seulement 36,4% des Codes de Conduite autonomes présentent la procédure d’alerte, alors que c’est un des attendus de l’AFA.

Ce chiffre est issu de l’étude «codes de conduite anticorruption».

Le Code de conduite n’est pas un document juridique générique. Il vise à anticiper et détecter les comportements à risque sur la base de l’ensemble des activités propres à l’entreprise et de la cartographie des risques. Il doit être mis à jour régulièrement et notamment lors d’une mise à jour significative de cette cartographie. Ce document doit également aborder un certain nombre de sujets, tels que les cadeaux et invitations, les paiements de facilitation, la surveillance des tiers, le mécénat, etc.

Téléchargez l’étude
2020-06-25T09:50:22+02:00juin 25th, 2020|