Les actionnaires désormais arbitres des rémunérations des dirigeants

La Tribune, le 5/01/17

En vertu de la loi Sapin 2, les sociétés dont les titres sont admis aux négociations sur un marché réglementé devront faire valider annuellement, par leurs actionnaires, les rémunérations de leurs dirigeants mandataires sociaux. Les sociétés auront quelques mois pour s’adapter à cette modification. Jusqu’alors, c’était sur un fondement non contraignant qu’elles consultaient leur assemblée, et seulement pour avis.

2017-01-12T09:55:56+01:00