Leçon de genre et d’optimisme : la lettre de Warren Buffet à ses actionnaires

A contre-courant des discours moroses actuels qui interrogent notre modèle économique, Warren Buffet nous surprend une nouvelle fois avec sa lettre annuelle aux actionnaires publiée le 27 février.  Il communique dans ces 30 pages non seulement les performances et perspectives de son fond d’investissement (en mentionnant et valorisant tous les  hommes et femmes qui en font le succès), mais nous livre surtout une vision optimiste et enthousiasmante de l’état de son pays, de l’avenir de notre génération et du monde. Le résultat ? Informer sur l’entreprise en racontant sa belle histoire, avec une juste dose de simplicité et de sincérité : inspirant.

Morceaux choisis…

  • « our operating managers  […] are truly All-Stars » (nos managers opérationnels sont vraiment des stars)
  • « Equally important, however, are the 24 men and women who work with me at our corporate office » (Mais tout aussi important sont les 24 hommes et femmes qui travaillent avec moi au siège)
  • « The babies being born in America today are the luckiest crop in history » (Les bébés qui naissent aujourd’hui aux Etats Unis sont la génération la plus chanceuse de l’histoire)
  • « Rockefeller certainly had power and fame; he could not, however, live as well as my neighbors now do. » (Rockefeller avait c’est certain le pouvoir et la célébrité ; mais il ne pouvait pas vivre aussi bien que mes voisins aujourd’hui)
  • « For 240 years it’s been a terrible mistake to bet against America, and now is no time to start. » (Parier contre l’Amérique a été une terrible erreur durant les 240 dernières années, et ce n’est pas le moment de commencer.)
  • « come to Omaha – the cradle of capitalism – and meet my gang. They are the best. » (Venez à Omaha – le berceau du capitalisme – et rencontrez ma bande. Ils sont les meilleurs. »)

…ou en VO et en intégralité ici : Lettre annuelle aux actionnaires, Berkshire Hattaway 

 

2016-03-01T15:45:43+01:00mars 1st, 2016|