Première étude scientifique aux résultats impressionnants sur le Langage clair

Jeudi 06 février 2020

Les résultats de l’étude menée cet automne par BVA viennent d’être présentés à la presse. « C’est très rare qu’une étude nous donne comme ici des résultats aussi probants », est venu expliquer Eric Singler, directeur général de BVA Group et expert en économie comportementale (Nudge). Pour lui, « les résultats obtenus ont permis de dégager de nombreuses preuves chiffrées de l’efficacité du Langage clair. Les indicateurs de clarté, de compréhension, d’organisation des informations dans le texte, de mémorisation sont bien meilleurs pour les textes en Langage clair et ils prouvent ainsi leur efficacité ». Le Langage clair est aujourd’hui un maillon indispensable de la numérisation en cours de l’information réglementée.

Quatre textes originaux, issus de documents du SBF 120 et anonymisés (issus des sociétés primées en Transparence) et quatre textes réécrits en Langage clair ont ainsi été soumis à l’échantillon* de personnes interrogées par l’étude. 

Les chiffres sont là. Le Langage clair apporte aux lecteurs des bénéfices concrets.

Rapidité de traitement de l’information 

6 lecteurs sur 10 mettent moins de 30 secondes pour lire intégralement un texte clair. Dans la majorité des cas, une lecture suffit. Un texte brut a demandé plus d’une fois sur deux au moins 2 lectures. 

Compréhension immédiate 

Les lecteurs sont 80 % plus nombreux à assurer avoir compris un texte en Langage clair. Les tests de compréhension (QCM) le confirment : les lecteurs sont deux fois plus nombreux à identifier l’idée principale du texte grâce au Langage clair. 

Mémorisation des messages principaux 

Prés des deux tiers des lecteurs estiment avoir mémorisé les informations dans un texte clair. A l’inverse, 58 % du panel assurent ne pas avoir retenu ce qu’ils ont lu dans les textes non réécrits en Langage clair. 

Plaisir de lecture

65 % des Français de l’échantillon trouvent l’information bien organisée dans les textes rédigés en Langage clair, des textes jugés aussi plus agréables à lire (+ 125 %). 

Préférence

66 % des Français identifient et préfèrent immédiatement un texte clair. Et ce, quel que soit le niveau d’éducation. Les chiffres confirment que la clarté d’un texte est universelle et objective.

Tous ces bénéfices lecteurs permettent aux entreprises de générer un actif précieux et immatériel : de la confiance et donc de la préférence, le tout dans une démarche de transparence. Les comportements humains sont ainsi faits : « quand je comprends, c’est vrai. Quand je ne comprends pas, c’est faux » !

Autre bénéfice pour les entreprises, le Langage clair permet de réduire de 20 % en moyenne le nombre de mots. Alors, plus d’excuse. Amis rédacteurs, nous ne pouvons plus dire que nous ne savions pas.   

Lire aussi : « Plainly, les entreprises qui l’ont testé en redemandent »

Téléchargez l’étude
En savoir plus sur le Langage clair

* Méthodologie de l’étude : enquêtes on line réalisées entre le 13 et le 23 septembre 2019 auprès de 500 Français âgés de plus de 18 ans. Echantillon national représentatif en termes d’âges, de sexe, CSP, catégorie d’agglomération et région. Chaque personne de l’échantillon a lu 3 textes (avant – après – ou mélange d’avant-après) présentés de manière aléatoire, et non identifiés comme avant ou après.

Cette même étude sera lancée aux Etats-Unis lors de ce premier semestre 2020.

Beñat Caujolle

* Dernière mise à jour : 06/02/2020 22h47.

Pour toute question ou demande de renseignements, contactez-nous : labradorleblog@labrador-company.com

2020-03-24T14:55:16+01:00février 6th, 2020|