L’actualité métier par Labrador : Semaine du 30/05/2022

l'actualité métier Labrador

Retrouvez les articles à ne pas louper. 

On a repéré pour vous plusieurs articles susceptibles de vous intéresser.

L’AMF se dit incompétente dans le conflit entre TotalEnergies et des actionnaires

En amont de l’assemblée générale de TotalEnergies, un collectif d’actionnaires avait demandé à l’AMF “d’ordonner au conseil d’administration d’inscrire la résolution climatique” à l’ordre du jour.

L’AMF s’est déclarée incompétente sur ce sujet car cela relève du droit des sociétés. Une redirection vers le tribunal de commerce reste cependant possible.

Rapport annuel de l’AMF 2021

L’AMF a mis à disposition son rapport annuel pour l’année 2021. Cela est l’occasion de revenir sur son plan stratégique qui aborde, la supervision et les moyens d’interventions, la modernisation de l’AMF, etc. 

L’AMF revient aussi sur son activité sur la protection des épargnants, la surveillance, les enquêtes et d’autres sujets.

Décarboner l’économie : combien ça coûte ? 

Rexecode, à la demande du MEDEF a évalué le surcroît d’investissements qui serait nécessaire pour décarboner l’économie française. 

Cette étude s’inscrit dans une démarche ayant pour objectif d’intégrer les politiques climatiques et de les rendre compatibles et socialement acceptables.

Impacts du conflit ukrainien sur les rapports financiers semestriels : l’AMF et l’ESMA soulignent certains points de vigilance en vue des clôtures semestrielles

La guerre en Ukraine a eu de nombreuses répercussions pour plusieurs sociétés cotées. De ce fait, l’ESMA et l’AMF invitent les sociétés à prendre des mesures pour la clôture semestrielle 2022 telles que :

  • communiquer sur les conséquences du contexte sur la performance financière de l’entreprise ;
  • être transparent sur les effets directs et indirects ;
  • etc.

La chute de DWS, filiale de Deutsche Bank, pour greenwashing aggravé et fausses allégations ESG !

Les locaux de la Deutsche Bank ont été perquisitionnés mardi dernier par les autorités allemande. L’affaire fait suite aux accusations portées à l’encontre du gestionnaire DWS, une filiale de la banque allemande, de « greenwashing » de ses fonds vendus comme durables. Les conséquences se ressentent déjà pour le gestionnaire avec une chute boursière de 6% et la démission de son dirigeant Asoka Woehrmann hier.

Je lis les articles précédents
2022-06-02T17:28:25+02:00mai 30th, 2022|