FLASH – Consultation de l’ESMA sur le XBRL

Nous relayons un message du Cliff qu’il nous parait important de diffuser largement :

XBRL : ULTIME TENTATIVE POUR LUTTER CONTRE SA MISE EN PLACE

Cher(e) Adhérent(e),
Comme vous le savez, la Directive Transparence prévoit la publication par les émetteurs de leurs états financiers sous un format électronique unique à l’horizon de 2020.

Après avoir rencontré l’ESMA au printemps, nous avons, aux côtés de l’AFEP, du Medef et d’European Issuers, rencontré le Commissaire européen Jonathan Hill en juin dernier.
Si un certain nombre de nos arguments ont été entendus, la Commission européenne nous a formellement répondu rester sur sa position d’un standard structuré. Elle nous offre cependant une dernière opportunité : produire de nouveaux éléments de chiffrage montrant que la mise en place de l’XBRL peut représenter une charge substantielle, en particulier pour les petites capitalisations. Seules 22 sociétés émettrices (sur 5 400) avaient en effet répondu à l’étude coût/avantages menée en 2014 par l’ESMA.

Pour répondre à cette demande, si vous ne souhaitez pas voir s’imposer à votre entreprise le standard XBRL, merci de nous  communiquer  (cliff@cliff.asso.fr) au plus tard le 5 septembre 2016  pour transmission à l’ESMA et à la Commission européenne

Votre réponse est essentielle car l’avis des émetteurs sera vraiment entendu par les autorités européennes uniquement si nous sommes très nombreux à répondre.
Nous sommes à votre disposition pour tout complément d’information. 
Bien à vous, 
Jean Régis Carof, Secrétaire général du Cliff
2016-07-13T06:26:14+02:00