Le climat, ça chauffe du côté des entreprises !

Jeudi 04/03/2021

Affaire du Siècle, travaux de la Convention citoyenne, Green Deal européen… La pression du réchauffement climatique sur l’activité économique est de plus en plus forte. Les entreprises ont un rôle crucial à jouer dans la transition vers cette économie bas carbone. De nombreux investisseurs institutionnels ont déjà prévenu. Ils vont regarder de très près ce sujet lors des assemblées générales 2021. 

Le point avec Sandrine L’Herminier, directrice conseil RSE

Les obligations règlementaires successives ont elles contribuées à l’amélioration de la performance climat des émetteurs ? 

– Globalement oui. Même s’il reste encore de nombreux leviers de progrès. La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (2015) qui met l’accent sur la réduction des émissions de CO2, la règlementation européenne DPEF (2017) qui demande aux entreprises éligibles de reporter sur le climat et l’économie circulaire, le devoir de vigilance (2017) qui invite les émetteurs à réduire les risques environnementaux de leur chaîne fournisseurs et la loi Energie climat (2019) qui agit en faveur de la neutralité carbone… font partie des récentes législations qui durcissent les exigences du régulateur sur le risque climat des entreprises.

Le CAC 40 s’est engagé sur le référentiel TCFD 

Néanmoins les informations financières relatives au climat ne sont pas encore franchement transparentes et/ou comparables… on s’y perd un peu ? 

– Cinq ans après l’Accord de Paris, en décembre dernier, les entreprises du CAC 40 se sont collectivement engagées à appliquer dès 2021 les recommandations du référentiel TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures) dans leurs rapports financiers. Ce référentiel volontaire pousse plus loin le reporting climat des entreprises. Il est structuré autour de 4 axes : gouvernance, stratégie, gestion des risques, indicateurs et objectifs et encourage les émetteurs à formaliser davantage leurs politiques.  Et il y a encore des axes de progrès ! Les entreprises utilisent des métriques peu comparables d’une entité à une autre et la transparence sur les objectifs, les process, les investissements dans ce domaine reste à améliorer. Certaines initiatives comme l’International Climate Reporting Awards soutenue par le Gouvernement encourage depuis trois ans les meilleures pratiques. Le rapport climat AXA 2020, auquel nous avons contribué, a été récompensé pour ses mesures innovantes et son engagement collectif. Nous en sommes très fiers !

Lire aussi : Le parti pris de la Transparence 

En attendant la taxonomie verte européenne

L’Europe cherche à nouveau à réglementer tout cela… 

Effectivement. Le règlement sur la taxonomie verte européenne entrera en vigueur fin décembre 2021. Le but de cette règlementation, qui s’inscrit dans le cadre du Green Deal européen, est d’avoir une définition commune des activités vertes, de lutter contre les pratiques de greenwashing et d’accroître la lisibilité de la finance verte sur les marchés financiers. Concrètement, les entreprises éligibles devront indiquer la part verte de leur chiffre d’affaires dans leurs décisions d’allocation de Capex, leur refinancement et même au niveau de leur stratégie R&D pour l’éco-conception des produits. C’est donc un premier pas vers la comptabilité intégrée. 

Propos recueillis par Beñat Caujolle

 

Convictions Labrador

  • Aligner ses engagements climat sur les recommandations de la TCFD. Les faire valider par un OTI. Publier a minima une table de concordance TCFD dans le Document d’enregistrement universel (DEU) ou publier un rapport climat autonome.
  • Définir des objectifs climat long terme alignés sur une trajectoire 2 degrés, voir 1,5 degré. S’appuyer sur une méthodologie scientifique type Science Based Targets (SBT) pour valider ces objectifs.
  • Répondre au questionnaire du CDP Climat. Publier sa note avec un historique sur trois exercices.
  • Intégrer des objectifs climat précis dans la rémunération des dirigeants.
  • Communiquer sur la stratégie climat lors de road shows investisseurs.

Pour toute question ou demande de renseignements, contactez-nous : labradorleblog@labrador-company.com

Quelle note donneriez-vous à ce billet ?

Seules 5 étoiles valorisent le travail de nos équipes

Note de ce billet : 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce billet.

Cet article vous a intéressé ?

Abonnez-vous à notre page Linkedin pour ne plus rien manquer !

Cela ne correspond pas à nos standards de qualité.

Que pourrions-nous améliorer ?

Afin d'analyser l'origine du problème, pouvez-vous nous en dire plus ?

2021-03-23T17:38:17+01:00mars 4th, 2021|