AG : le gendarme boursier interpellé sur la question des potentiels conflits d’intérêts

Les Echos, le 20/12/2016

La directive européenne sur les droits des actionnaires n’a pas modifié le régime des conventions réglementées, ces contrats conclus entre l’entreprise et des parties liées (dirigeant, administrateur, actionnaire important). Or ces contrats font l’objet de critiques récurrentes car ils peuvent être source de conflits d’intérêts.

2016-12-22T10:00:03+01:00